L'ALGERIE FRANÇAISE

dechirure 2048.png

ALGER 13 MAI 1958

Début 1958, un nouveau président du Conseil, Pierre Pflimlin, est désigné, ce qui ne fait pas le bonheur des pieds-noirs, l'idée même de cet ex-ministre, chrétien démocrate, de  tenter de négocier avec le FLN pour un cesser le feu, ne leur plait pas, sachant qu'ils perdront le pays dans lequel tous sont nés ! Les Pieds-noirs réclameront le retour du général De Gaulle qui leur paraît être le plus à même de régler leur problème.

Le 10 mai 1958, "l'Echo d'Alger" de par son directeur, Alain Sérigny, publiera un éditorial appelant de Gaulle à sauver l'Algérie française ...

Capture d’écran 2020-12-12 à 12.08.30.

Pierre Pflimline

Capture d’écran 2020-12-12 à 13.48.01.
Capture d’écran 2020-12-12 à 12.02.50.

Félix Gaillard

Capture d’écran 2020-12-12 à 12.15.09.

Raoul Salan

Capture d’écran 2020-12-12 à 13.49.54.

Pierre Lgaillarde

Titre Élite

l'appel du 13 mai 58.png

Je vous ai compris !

Tu nous as certainement bien baisés !

Ce 13 mai 1958, Pierre Pflimlin est investi  comme Président du Conseil, mais il démissionnera quelques jours après...L'après-midi même, une manistation d'Anciens Combattants  a lieu , en hommage aux trois soldats du contingent prisonniers des fellaghas, transférés et fusillés en Tunisie. Ce sera l'opportunité pour un jeune étudiant et leader d'ordonner un assaut  sur le bâtiment  du gouvernement général ! Sera nommé à la présidence le général Massu. La constitution présentera : 

Les membres militaires: général Massu, général Petit (du cadre de réserve), les colonels Ducasse, chef d'état-major de la 10e D.P. et Trinquier, commandant le 3e régiment de parachutistes coloniaux ; Thomazo, chef d'état-major du général Allard (commandant le corps d'armée d'Alger)

Les membres civils:  Pierre Lagaillarde, président de l'Asociation générale des étudiants d'Alger; Monsieur Delbecque, membre du cabinet de Jacques Chaban-Delmas dans le gouvernement Gaillard; Martel Montigny, Baufier, Moreau et Paracchini. 

Les membres Musulmans: Le commandant Mahdi, vice-président de la commission administrative départementale, et messieurs Berkani, Chickh et Mahdani. (tous rejoindront le comité de salut public dans la soirée.)

Le général Massu enverra au gouvernement en métropole un télégramme "Exigeons création à Paris d'un gouvernement de salut public, seul capable de conserver l'Algérie, partie intégrante de la métropole". Les députés , hors d'eux à la lecture de ce télégramme, persisteront  et investiront Pierre Pflimlin comme Président du Conseil, mais comme cité ci-dessus, il ne le sera que quelques jours ! Pendant ce temps Alger est en ébullition ! Cette prise de fonction du nouveau président du Conseil, tarde quelque peu, en attendant,  Félix Gaillard, encore en poste, actuel président du Conseil confiera les pleins pouvoirs civiles et militaires au Général Raoul Salan, commandant en chef de l'armée en Algérie. Le général Massu enverra le lendemain matin  dès 5h00, un second télégramme, cette fois  à tendance moins militaire... "Le comité de salut public supplie le général de Gaulle  de bien vouloir rompre le silence en vue de la constitution d'un gouvernement de salut public, qui, seul, peut sauver l'Algérie de l'abandon".

Capture d’écran 2020-12-12 à 13.29.25.

15 mai 1958, du haut du balcon du Gouvernement général d'Alger, le général Raoul Salon criera " Vive la France, vive l'Algérie française, vive le général de Gaulle, trois mots dont un qu'il regrettera amèrement pour avoir donné sa confiance et celle d'un peuple à un traître qui n'hésitera pas à à vendre l'Algérie ! Il ajoutera" Nous gagnerons parce que nous l'avons mérité et que là est la voie sacrée pourn la grandeur de la France...mes amis je crie...."Vive la France ! Vive l'Algérie française!"...puis il se tournera vers l'intérieur de la salle, où le gaulliste de grande taille, lui soufflera:" Vive de Gaulle , mon général !" Ce à quoi il reprendra le micro, l'annonçant à la foule rassemblée.

france soir.png

A peine arrivé, au pouvoir, le voilà , déjà qu'il ment à moins que..

.France-soir de jadis?Car aujourd'hui, le journal redore son blason ! Le seul !

Ce ne sera pas tombé dans l'oreille d'un sourd ! A Colombey-les-deux-Eglises, Charles de Gaulle est plus fier que jamais, l'Algérie a besoin de lui, comme la France avait besoin de lui durant la dernière guerre, même s'il a été rien d'autre qu'un puissant orateur ! Il se dit déjà que ce qui a fonctionné une fois , fonctionnera une seconde fois...Bien sûr qu'il répondra et ne tardera pas à " assumer les pouvoirs de la républiques"! Les pouvoirs oui ! quant aux responsabilités... Le 19 mai, le voici dans une conférence où il annonce d'un ton qui ne le quittait jamais : "Croit-on qu'à 67 ans, je vais commencer une carrière de dictateur ?"

 

Pardonnez-moi si j'ai bien cru desceller un dictateur de cet âge dans l'histoire de l'Algérie française ! Dîtes-moi si je fais erreur... Un dictateur n'en vient-il pas un jour quand les obstacles se dressent devant lui, à ordonner à l'armée "d'user de tous les moyens", de tirer sur les Français et de ne pas intervenir quand le génocide du 5 juillet,1962  annonce le massacre des Français quelques mois après le 19 mars, qui devait signer le cessez le feu? 

De Gaulle ne s'arrête pas en chemin, surtout quand il décide de le tracer ! Le 27 mai, un comuniqué dans lequel il annonce qu'il commence un processus qui à terme, présentera l'établissement d'un gouvernement républicain...La classe politique est stupéfaite, s'agirait-il d'un coup d'Etat?

René Coty y va de son brossage à rebrousse poils, illustrant le passé glorieux d'un homme  refusant la dictature... René ...paix à ton âme !

Aussitôt, formation d'un gouvernement de rassemblement...et là nous avons bien compris, chassez le naturel il revient au galop !

Dans la foulée, nouvelle constitution, approuvée par référendum le 28 septembre 1958 avec 79, 2% . Je ne sais pas si "Dominion" intervient dans les référendums comme il le fait dans ls bulletins de vote ! Je sais que les Français ont tous rejeté le référendum pour l'Europe et que celui-ci est venu haut la main...combien de voix s'il vous plait? Rappelez-moi !

Et voilà notre homme élu président de la Vème république ! Nous savons toutes et tous ce qu'elle nous aura apporté cette V ème république et ce qu'elle nous apporte depuis ! Entre autre, la renaissance de la franc-maçonnerie, le rétablissement des loges maçonniques dans tous leurs droits...De Gaulle décide ! 15 décembre 1943 !

logopi10.gif
logopi10.gif