LA  LEGION ETRANGÈRE DE 1831 À NOS JOURS ...

Capture d’écran 2020-12-22 à 11.32.44.
00:00 / 01:04

En 2006, la naissance d'un site non officiel,  depuis dissous,  sur la légion étrangère ! Goggle avait placé ce dernier en première page, et en  4ème position sur la page "Légion Etrangère", Mon site présentait plus de 500 pages et recevait 500 visiteurs par jours venant de partout dans le monde!

Aujourd'hui je souhaite que ce site "Musicoldshow" reçoive autant de visiteurs si plus ! Je ne demande rien à personne, je paye l'hébergeur et j'évite au maximum d'accompagner votre lecture avec des pubs en tous genres ! Pour être bien placé en première page sur google, il me fadra du temps , je le sais... "Bivouac-legion.com" m'aura donné 7 années de travail, de recherches, et j'ai été remercié en le voyant à la 4ème place de la 1ère page. Je ne pourrais y accéder qu'avec votre aide ! Plus les visiteurs seront nombreux, plus le site montera en puissance ! Le livre d'or joue le même rôle, plus il y aura de commentaires, , plus il seront répertoriés pour accéder à une place honorifique !

bivouac-legion.com.gif

Les sites ne sont pas perdus sur la toile, mais ne peuvent être complets, seules quelques bribes, en présence confirment bien de la création elle-même !!

legiopat.gif

ORDONNANCE DU ROI LOUIS PHILIPPE

CRÉATION DE LA LÉGION ÉTRANGÈRE !

Louis Philippe d'Orléans

Légionnaire

1831

Maréchal

Jean Dieu de Soult

Légionnaire

Rengagé

Caporal

1831

Vous regardez cette vidéo, merci ! Mais que vient faire ici Netflix après coup ? Fermez la vidéo dès qu'apparaîtra la publicité ! Si Dailymotion perçoit quelques subventions pour des pubs, il n'en est rien pour moi, donc inutile de leur faire de la publicité ! Je ne mange pas de ce pain !

La révolution de l'époque vient de chasser le Roi Charles  X , nous sommes le 10 mars 1831, mais tout à un lien et une révolution qui couve émane toujours d'un fait ancien, ce pourquoi , Charles X avait pris ses dispositions pour la fuite en avant, et avant que la révolution n'éclate,  le 10 mars 1831, le roi avait déjà pris la poudre d'escampette, le 25 juillet 1830 ! 

 

La cause et l'explication de cet exil en Angleterre, nous la retrouverons dans les livres d'histoire ainsi que sur la toile, répertoriée sous le nom  de " La Monarchie de Juillet" ! Le prétendant au trône Louis Philippe d'Orléans n'est pas vraiment accepté, il n'est pass issu de la longue lignée des Bourbons  et non seulement mais les "légitimistes" qu'on appelait à l'époque, qui étaient ennemis du nouveau régime, n'avaient jamais accepté que le père de Louis Philippe d'Orléans, Philippe Egalité avait voté pour la mort de Louis XVI en 1793, qui était son cousin .  Aussi faut-il réorganiser le nouveau régime, qui n'est autre qu'une épuration de l'ancien !

 

Le "changement" cher à nos dictateurs d'aujourd'hui ! L'Armée fait aussi partie de ce changement radical, c'est pourquoi Louis Philippe D'Orléans, créera la Légion Etrangère, appuyée par le maréchal SOULT alors ministre de la guerre. Ce dernier annoncera que cette Légion étrangère devra essentiellement être présente hors du territoire du Royaume ! Tout était bien réfléchi, il suffisait d'éloigner les officiers , hommes de rangs français ou étrangers hors de France ! La monarchie, en effet, aurait ainsi les mains libres sans s'encombrer de ce qui pouvait être dangereux pour elle !

Une chance pour Louis Philippe qui héritait entre autres, de l'Algérie laissé par Charles X ! Alger ayant été prise quelques jours avant la révolution de la Monarchie de Juillet ! Une occasion pour lui  de donner à cette "Armée d'Afrique", un nouveau territoire où ces hommes constituant la lie de l'anciens régime, auraient pu déployer ce trop plein d'énergie dont ils faisaient preuve à la moindre occasion! Ce qui lui permettrait  d'éloigner les éventuels instigateurs contre le nouveau régime et ainsi détrôner un roi "bourgeois" et "pacifiste" !

 

Cette nouvelle légion, comportera les cadres déboutés de la Grande Armée de 1815, bénéficiant à regret, d'une demi-solde ! Ces cadres regroupés partout en France représenteraient un danger permanent pour le nouveau roi de France ! La majorité ayant été chassés de peur pays pour des raisons politiques ou économiques, les prisonniers de droits communs tel que les Italiens, les Polonais, les Espagnols, Suisses, Belges et Néerlandais ! 

Des étrangers au service de la France , ce n'est pas la première fois ! Sous Louis XI, il existait la "Garde écossaise", François  1er à Marignan en 1515, s'entoura également d'une garde composée d'étrangers principalement d'Allemands et de Suisses, et ce fut ainsi jusqu'à Louis XVI !

Il faut attendre 1792, le 7 juin alors que l'invasion prussienne s'active, qu'une loi votée par l'Assemblée nationale donnera naissance à une "Légion franche  étrangère"! Viendront ensuite, d'autres légions batave, italique et polonaise... Napoléon Ier recrutera une demi-brigade helvétique, une légion hanovrienne, une légion espagnole et une légion de "la Vistule"!

Une grande majorité de ces soldats étranger, nous les retrouverons sur les champs de bataille, à Eylau, Wagram, Iéna et sur le territoire espagnol sous la coupe de Napoléon Ier !  L'empereur tombera emmenant à sa suite la dissolution de ces légions en 1815 ! Mais on ne tardera pas quelques mois plus tard, à retrouver les vétérans sous un effectif réduit ! Ce sera la Légion royale étrangère, qui en 1821 deviendra l'illustre régiment de Hohenlohe engagés dans les combats durant une dizaine d'années ! Dissolution de ce dernier ! 

Reconstitution sous le règne de Louis Philippe qui créera cette fois la Légion étrangère !

RECRUTEMENT DE LA LÉGION ÉTRANGÈRE

Le recrutement, en six mois atteindra la proportion cinq bataillons( effectif de 300 à 1200 volontaires et anciens ) Sous le commandement d'un vétéran au service de la France depuis trente ans, le colonel suisse" Stoffel", combattant de la Grande Armée en Espagne ! Ces cinq bataillons débarqueront sur les ports de Alger, Oran et Bône ! Leur uniforme  étant similaire à celui de l'infanterie en France métropolitaine...Pantalon rouge, Haut de corps bleu -roi, capote de couleur gris-fer qui souvent sera enveloppée et roulée dans un étui "milleraies", un peu comme un boudin..."Serait-ce là l'étymologie du célèbre " Tiens voilà du boudin !"...

L'emblème qui les distinguera de l'infanterie est une étoile à cinq branches gravée "Légion étrangère". Aujourd'hui ce n'est plus une étoile à cinq branches, mais une grenade à sept flammes , qui a elle seule reste la marque distinctive de ce régiment d'élite !  Les années ont passé et avec elles, les étoiles de l'ancienne légion ont filées ... Il sera donc pour moi , impossible de vous montrer en image, les deux emblèmes d'hier et d'aujourd'hui.. Faute de grive, dit-on nous mangerons des merles, nous nous suffirons donc de cette grenade à sept flammes, que tous depuis connaissent et qui est cartéristique à l'institution de la Légion étrangère !

De nos jours, une particularité ! A savoir que les régiments de cavalerie se distingue par le blanc, comme dans l'armée dite régulière qui adopte  pour les régiments du matériel cette même couleur blanche ! Nous retrouverons ces distinctions sur les liserés des képis, les boutons de veste, sur les fourreaux des épaulettes, les grades de poitrine (treillis) les grades épaulettes, les épaulettes vertes et rouges de tradition, et la grenade "Légion" ! 

Capture d’écran 2020-12-05 à 15.48.03.
Capture d’écran 2020-12-08 à 13.08.04.
Capture d’écran 2020-12-05 à 15.48.03.

© 2020 par Jean-Paul ANDRY 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now